Après avoir été positionné depuis plus d’un an dans le top10 Google pour la recherche ile maurice, le site ile-tropicale.com est désormais relégué en page 2. Enfin ça dépend des jours. A l’heure où j’écris ce billet, il est à nouveau en page 1 mais la situation n’est plus aussi stable qu’avant. C’est grave ? Pas tant que ça justement. Car en y regardant de plus près, la part du trafic produit par les 10 mots et expressions clés ayant généré le plus de visites reste minoritaire comme le montre ce diagramme circulaire visualisant la répartition du trafic généré par les mots et expressions clé:

Répartition du trafic généré par les mots clés

En couleur, les 10 mots les plus productifs ne représentent qu’un peu plus de 30% du trafic « origine moteur de recherche ». Autrement dit, 70% du trafic moteur de recherche est généré par l’écrasante majorité que représentent les 3539 mots et expressions clés, soit 99,7% des mots !

Conclusion: pas de quoi se faire de la bile en cas de perte de positionnement sur un mot clé très concurrentiel puisque la plus grosse part du trafic dû au référencement naturel provient d’une multitude de mots et expressions clés. Un phénomène que j’ai déjà commenté par le passé avec cet histogramme du nombre de visites par mot et expression clé.

Ces commentaires sont basés sur le trafic origine référencement naturel du site ile-tropicale.com du dernier mois.